Coach Deiber

Qui est Aurélien ?

Saluuut je m’appelle Aurélien Deiber, j’ai 31 ans et je vis en Alsace. J’ai un emploi salarié en tant qu’ambulancier.

Je suis rescapé de l’obésité morbide , passionné de psychologie et fasciné par l’alimentation 100% végétale

 

Je veux aider les hommes à :

  1.  perdre quelques kilos
  2. plusieurs dizaines de kilos
  3. Stabilité le poids

Mon expérience personnelle m’a appris une chose : Tout est possible !

La chirurgie de l’obésité c’est pas quelque chose que je recommande, ni même prendre des poudre ou des barres qui remplace un repas ou tout autres régime .

Il n’existe pas de solution miracle.

L’éducation est LA solution pour se transformer durablement. 

Quelques mois pour apprendre à adopter un nouveau mode de vie , pour appliquer petit à petit , avec régularité, en y consacrant 20 à 30 min par jour, c’est tout.

20 à 30 min d’éducation par jour pendant quelques mois ça parait long mais en fait…

Si tu te lances dans une solution rapide et facile (un régime) tu vas reprendre le poids derrière, tu es d’accord avec moi , puis tu vas réessayez un autre truc pour perdre du poids rapidement et puis rebelote !

Au final, dans 5 ans, 10 ans, tu en es au même point non ?

Du coup, EEEEFFECTIVEMENT vu comme ça on pourrait se dire que

OUAI !

quelques mois pour apprendre à adopter un nouveau mode de vie en y consacrant 30 min d’Éducation par jour c’est peur être une excellente solution ..

tu rigoles ?

Mais c’est génial tu veux dire , surtout que c’est définitif derrière ! DE FI NI TIF

Tu te rends compte de ce que cela signifie ?

Moi je peux te dire que le jour où tu arriveras au stade où t’as même plus besoin de stresser avec ton poids, comme le jour où tu n’avais plus besoin de penser à toutes ces choses pour pouvoir conduire une voiture,

que tu te pèses un matin plusieurs mois après et que tu es toujours au même poids

c’est une sensation vraiment exquise . Exit la peur de reprendre du poids, maintenant tu es serein et enfin stable dans ta vie ! Punaise le kiff !

Les résultats se voient déjà dans les premières semaines. Mais ce qui est encore plus cool comme dit, c’est que c’est définitif « L’éducation est l’arme la plus puissante que l’on puisse utiliser pour changer le monde » – Nelson Mandela.

Tu dois prendre des décisions fermes sur ton envie de changer !

Après tout, tout est une question de mental, de gestion des émotions, d’habitudes ET d’alimentation végétalienne (je t’explique tout cela un peu plus bas)

J’ai mis longtemps à comprendre que changer sa situation ne dépend que de soi, même face à des problèmes extérieurs . Je vais t’aider à faire de même .

Ma passion :

Peu importe ses conditions de vies actuel ma passion c’est le coaching personnel

pour ne pas se laisser aller dans la nourriture, pour ne pas subir, pour se sentir bien dans son quotidien

Ma mission :

J’aide les hommes qui ont tendance à manger trop à retrouver un corps dans lequel ils se sentent bien .

Cette mission est née parce que j’ai remarqué que je n’étais pas le seul homme qui n’arrive pas à manger avec modération, ce qui entraîne va et vient dans le surpoids , obésité légère et obésité morbide.

La compulsion alimentaire, c’est un sujet tabou.

Aucun homme ne parle de cette maladie parce que quand on souffre d’addiction à la nourriture on a honte. Ce n’est pas valorisant de l’avouer à son entourage, à ses collègues de travail .On a du mal a admettre aussi qu’on a un vrai problème . Tendance à minimiser.

C’est une grande souffrance interne qu’on n’a pas envie de crier sur tous les toits.

J’adooore explorer pourquoi tu es incapable de stabiliser un poids dans lequel tu te sens le mieux, ce qui se caractérise par des va et vient avec le surpoids ,de l’obésité légère voire même morbide.

Pourquoi quand arrive le repas tu ne peux pas t’empêcher de manger trop, en gros tout ce que tu vois en nourriture même si tu n’as plus faim .

Pourquoi tu as terriblement peur de reprendre du poids aussi.

Pourquoi tu utilises la nourriture comme source de réconfort plutôt que comme carburant pour vivre.

Pourquoi tu ressens un vide dans ta vie, des émotions négatives au quotidien

Ma vision

Quand on est en surpoids ou même en obésité comme ça a été mon cas , la plupart des hommes vont chercher des solutions au niveau de l’alimentation : ouai je vais faire un rééquilibrage alimentaire , je vais manger moins de nourriture industrielles, moins gras , moins tout court et faire du sport etc. Et juste avec la force de la volonté .

Sauf que le plus important n’est pas là . On ne le voit pas . C’est le mental. C’est à dire avoir un meilleur rapport à la nourriture, penser positif , changer ses croyances , apprendre à s’aimer , reprendre confiance en soi , apprendre à être heureux, mieux gérer ses émotions , se motiver et avoir une autre vision du monde…

J’ai mis longtemps à comprendre mon erreur en pensant que c’est l’alimentation la vraie cause de mes problèmes de poids,

Sauf qu’il est essentiel de voir la perte de poids de manière holistique si on veut qu’elle soit durable c’est pas juste l’alimentation. (au contraire la perte de poids c’est avant tout dans la tête que ça se passe)

Pour information, le mot « holistique » vient du grec « holos », qui veut dire « le tout », « la globalité ».

On dit qu’on a une approche holistique quand on considère un problème sous tous ses angles, avec une vision globale. C’est l’approche que j’ai adoptée : Ça veut dire que j’ai appréhendé mon problème d’obésité morbide sous tous ses angles : changer mon alimentation ET mon mental ET apprendre à mieux gérer mes compulsions alimentaires ET apprendre à mettre en place de nouvelles habitudes durablement

Les quatre axes de mon travail :

Les compulsions alimentaires

Utiliser la nourriture comme source de réconfort , manger ses émotions. Le truc c’est que l’on n’a pas conscience de ce qui se passe à l’intérieur de nous . La peur, la colère, la tristesse , la joie . Se dire bah tiens, là j’ai envie de manger PARCE QUE je suis triste, je me sens seul , je m’ennuie , à cause du travail,.. il faut pouvoir identifier pourquoi là on a envie de manger . Il faut ensuite apprendre à mieux gérer ses émotions . On ne nous a jamais appris à comprendre et mieux gérer nos émotions à l’école . Cette ignorance fait qu’aujourd’hui le gouvernement utilise la peur pour nous contrôler par exemple

Donc cette non éducation aux émotions , ce manque d’hygiène émotionnelle , se traduit par des compulsions alimentaires .

Est ce que ta seule motivation à te lever le matin pour aller au boulot est de savoir que le soir tu va pouvoir mangé ?

A souligner : Quand on a un problème avec les compulsions alimentaires je pense que ça ne sera jamais parfait, on n’est pas à l’abri de craquer pendant des périodes de l’année. Mais ce qui est important, c’est la capacité à se ressaisir en plongeant dans ses ressources internes

Le mental

Le problème n’est pas le problème mais la manière de l’aborder . Apprendre à avoir de la gratitude pour les choses simples de la vie plutôt que de se focaliser sur le négatif. Lâcher prise, pardonner pour se libérer, aider les autres, trouver un sens à sa vie , le bonheur de l’évolution et de l’éveil, être positif , enthousiaste, de bonne humeur. Arrêter de râler et de critiquer les autres .

« On ne peut pas résoudre un problème avec le même mode de pensée que celui qui a généré le problème » – Albert Einstein .

Il faut donc apprendre à élever son niveau de conscience.

Les Habitudes

Ta santé dépend de la qualité de tes habitudes. Il n’existe donc sans aucuns doutes meilleur focus dans ta vie que d’apprendre à remplacer tes mauvaises habitudes par de nouvelles habitudes profitables pour ta santé. A l’école, il n’existe pas de matière « maîtrise des habitudes » et pourtant ça servirait bien plus dans ta vie que toutes les autres matières réunies.

L’alimentation 100 % végétale 

J’ai eus beaucoup plus de facilité à perdre et à maintenir mon poids durablement en passant à une alimentation 100 % végétale 

Mon histoire…

J’ai commencé à souffrir de compulsions alimentaires dès l’âge de 15 ans ce qui a entraîné des va et vient dans le surpoids, obésité légère à l’âge de 22 ans (109.6 kilos ) , obésité morbide à 27 ans (140 kilos) .

Pas de vie sociale pendant plusieurs années , au chômage à 24 ans , RSA à 26 ans ,

j’étais vraiment déprimé, plus du tout de confiance ni d’estime pour moi même , complètement accro à la nourriture industrielle .

Un jour j’ai dit STOP mais vraiment ! STOP STOP et encore STOP ! Maintenant ça suffit .

Je ne veux plus continuer cette vie . J’ai pris la ferme décision que j’allais me transformer.

Mon déclic ?

je l’ai eu quand ma première relation longue de durer c’est terminé (4 ans pour moi c’est long) .

A l’âge de 27 ans, j’ai du retourner chez mes parents qui ne m’avait pas vu depuis 2 ans 1⁄2 j’avais peur qu’on me voit comme ça avec 60 kilos en plus .

C’est à ce moment-là que j’ai démarré ma transformation physique et mentale .

Mais il ne faut pas que tu penses que j’étais dans de bonnes conditions hein au contraire . Il ne faut pas attendre le moment parfait pour démarrer .

Le moment parfait n’existe pas .

Il faut apprendre à surfer sur la vague de la vie , à se sentir bien avec des conditions de vie pas optimales .

J’étais seul avec mes proches qui ne comprenais pas mes compulsions alimentaires , seule face a mon mal être . Je souffrais aussi énormément de dépendance affective .

Forcément quand tu as été 4 ans avec quelqu’un et que du jour au lendemain tu te retrouves seul . Parce que j’avais aucune autre vie social a par elle tu vois .

Mais c’est pas tout,

je ne supportais pas mes parents aussi, d’être nouveau dans des règles ou quoi.

Je l’ai très mal vécu ça ! Pas de travail non plus j’étais en fin de droit de chômage .

J’ai attendu 3 mois avant d’avoir le RSA, c’était en juillet 2017 . Il faisait chaud.

J’étais au RSA pendant 2 ans.

L’éducation pour moi à été ma porte de sorti, ma béquille sur laquelle m’appuyer au quotidien

J’ai donc su résoudre ce problème de manière totalement autodidacte grâce à l’Éducation, sans chirurgie de l’obésité.

Je suis passé de 143 kilos à 83 kilos en 2 ans, je stabilise depuis 2 ans.

Mes compulsions alimentaires le soir, qui m’ont fait faire des va et vient dans le surpoids plusieurs fois, obésité légère et morbide n’ont que très peu d’impact sur mon poids

aujourd’hui

parce que j’ai pris l’habitude de mieux les gérer. J’ai su également me remettre dans le système après 5 ans de galère,

que ce soit personnel avec de l’obésité morbide mais aussi professionnel avec pas de rentrée d’argent .

A 29 ans , je suis retourné à l’école, j’ai obtenu un diplôme reconnu par l’État puis un CDI dans un domaine qui m’était complètement inconnu auparavant . Ambulancier.

Surtout j’ai réappris à avoir vie sociale, des collègues de travail alors que ça faisait 5 ans quand même que j’étais plus dans le système

J’ai appris à reprendre confiance en moi , a ne pas subir mon quotidien au travail

J’ai eu le courage de sortir de ma zone de zone de confort plusieurs fois en changeant de lieu de travail , de collègues de travail, de logement . J’ai expérimenté plusieurs choses

Aujourd’hui

je suis à un stade où je suis plus mince qu’il y a 10 ans , J’ai plus d’énergie à 31 ans qu’à 20 ans.

Donc ça va au-delà de mes espérances ,

j’ai créé le mouvement qui s’appelle Adopte un Nouveau Mode de Vie dans le but d’apprendre aux hommes qui mangent trop , qui souffrent de compulsions alimentaires, de mauvais rapport à l’alimentation à se sentir bien dans leurs corps durablement et à être heureux dans leurs Quotidiens >>